Aller au contenu

DÉMARCHE

L’attraction innée pour les formes géométriques et les multiples possibilités de transformation, ainsi que la fascination pour la capacité de défier la gravité, sont devenues les guides inconscients de mon parcours vers les sculptures de papier.

Parfois surréalistes, d’autres anthropomorphiques, elles évoquent la réflexion et incitent à l’identification, invitant le spectateur, à travers le prisme de ses propres expériences, à devenir un nouvel émetteur, créant ainsi des ponts entre les individus et l’œuvre.

Claire ou sombre, statique ou en mouvement, le hip-hop et l’érudit, tout ce que j’ai ramené de là, tout ce que j’ai découvert ici. Trouver le point de masse des opposés, me retrouver en équilibre, me transformer, telle la feuille plate qui devient une figure tridimensionnelle.

Inviter à regarder plus loin, briser les cycles et déchaîner l’individu.

Dans chaque pli sur la feuille de papier réside le potentiel de transformation, nous invitant à décider : laisser le point de départ nous guider vers l’évolution ou rester figés dans l’inertie.